Eve d'Onorio di Méo (pour la Revue Fiscale du
Écrivain